Vache de Metal.jpeg
Finissage VL-4bis.jpg
Finissage VL-7bis.jpg
CkHcCeMiRu2X7Swo3wbUbQ.jpeg

Vache de Métal, acier brut découpé

"Style rouillé", monochrome ou entièrement peinte à la manière d'un tableau

 

 

Il ne s'agit ni de sculpture ni de modelage, mais plus précisément de pliage.

Le pliage d'une feuille de métal pour donner naissance à une forme tridimensionnelle. Cette réalisation technique est obtenue grâce à la découpe laser. Mon choix a été de consacrer un côté à la tête de la vache, légèrement inclinée et tournée vers le corps, lui conférant un air "vivant".

 

Elle porte le nom «VAVA». J'ai perfectionné son design, notamment en dessinant les cornes et les sabots avec des lignes plus nettes, plus fidèles à mes créations graphiques.

 

Grâce au succès de ce design, je suis allé jusqu'à créer mes «mini VAVA». Elles tiennent dans la paume de la main et ont immédiatement séduit mon public. A partir de ce moment, toutes les portes m'ont semblé s'ouvrir, tous les métaux sont devenus possibles - acier galvanisé, acier non traité, aluminium, etc.

 

Mes vache de® métal sont taillées dans l'acier et portent un nom unique (pour les plus grandes). Les œuvres semi-monumentales mesurent 180 cm au point de pliage et pèsent 80 kg.

 

Un savoir-faire technologique et artistique made in Normandie.



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

«Vache de® Volume»

 

" Pour donner corps à mon concept graphique, le tridimensionnel était un passage obligé pour aller au bout du processus artistique. Mes "Vache de® Metal" n'échappent pas aux règles et sont les expressions sculpturales bien vivantes de mes peintures.

Les évolutions de mes dessins m'ont amené régulièrement à fixer dans le volume les différentes étapes du développement de formes aussi uniques

.

Ma «VaVa» est devenue, avec le temps, une curiosité, telle une marque à part entière. Cette forme rigide est pourtant en constante évolution, je m' en étonne moi-même. Aujourd'hui les collectionneurs, les amateurs d'art, le public est surpris aussi et me demande « pourquoi cette vache a-t-elle six pattes ? ». C'est juste dans l'ordre des choses, je suppose.
Tout se questionne enfin et le volume est une première réponse visuelle à notre imaginaire transparent." 
VanLuc.

  • Facebook
  • Instagram